attitude du dirigeant

Dirigeants : 3 règles pour changer un patron en leader

Il existe de nombreux mythes urbains sur l’état d’esprit, l’attitude de leader, l’assurance du chef d’entreprise… et vous êtes peut-être tombé sur l’un d’eux…

Certains sont convaincus qu’il faut la même énergie pour penser positivement que négativement, ce qui est totalement faux pour quiconque a l’habitude de passer la majorité de son temps à penser négativement.

D’autres croient fermement que vouloir c’est pouvoir, que l’existence précède l’essence, que la Terre serait plate, que des illuminatis reptiliens dirigeraient le monde ou que le RSI serait drôlement bien organisé.

Et n’oublions pas le très anglo-saxon “il faut 30 jours pour prendre l’habitude”, ce qui est aussi faux que l’estimation du prix de la baguette de pain dans la bouche d’un politicien ou que la larme d’un procureur.

Cependant, on mentionne plus rarement un mythe, alors même qu’il est plus dommageable que les autres et freine plus de monde que tous les mythes ci-dessus combinés…

C’est le mythe du leader, de la confiance. Ou plutôt, que les gens n’ont pas assez confiance en eux pour se comporter en leaders ou avoir l’attitude de leader tant recherchée.

J’entends régulièrement des amis me dire qu’ils ont besoin de faire quelque chose une fois (voire plusieurs fois) pour croire en leur capacité à le refaire avec succès. D’autres qui expriment le désir de créer leur propre entreprise, si seulement ils avaient “la confiance”. Et tous demandent comment devenir une personne plus confiante, parce que tout découlerait d’elle.

Je ne vous connais pas, mais je sais certaines choses sur vous. La première est que vous êtes déjà une personne confiante. Je moque pas mal de ce que vous pensez de ça, car vous avez tort, et j’ai raison.

C’est assez confiant, voire arrogant de ma part n’est-ce-pas ? Alors laissez-moi essayer de regagner un peu de crédibilité pendant que je vous aide à comprendre pourquoi vous ne manquez pas de croire en vous.

Calculez vos indemintés kilométriques avec votre propre agenda en ligne


Devenir un leader, ça se décrète ?

Vous avez tout ce dont vous avez besoin pour devenir un leader.

Il y a environ 2 jours, je discutais au téléphone avec un ami. Il a insisté sur le fait qu’il était toujours freiné par le manque de confiance en soi.

Après avoir patiemment écouté, je lui ai dit :
“Ce n’est pas vrai du tout.”

Un gros blanc dans la conversation… Ensuite, il a énuméré une foule de raisons pour lesquelles je fais erreur et pourquoi il avait effectivement une estime quasi nulle.

Après qu’il ait fini, je lui ai dit: “Tu es sûr que tout ça est vrai?”

“Absolument”, répondit-il. “Et de me raconter encore par le menu deux ou trois situations vécues pour appuyer sa théorie.”

“Je ne sais pas”, ai-je tenté. “Je pense que c’est faux.”

Mon ami poursuivit : “Bien sûr que c’est vrai. Tu penses que j’invente pour le fun ?”

“Peut-être que oui, je suppose, tu en es sûr et certain à 100%?” insistai-je.

Encore un gros blanc, avec une respiration agacée…

“Alors tu es sûr que tu as raison alors?” Me risquai-je.

Encore un silence… puis il se mit à rire.

Un ami qui me demandait comment avoir confiance en lui venait de me dire que j’avais tort dans les grandes largeurs. Il l’avait prouvé et expérimenté une attitude de leader.

Cela, vous ne le faites pas sans être confiant dans votre opinion et (plus important encore) en vous-même.

Lorsque quelqu’un dit ne pas être sur de lui, il veut vraiment dire qu’il ne trouve pas la confiance qu’il aimerait avoir à ce moment-là et pour cette tâche particulière.

Vous pensez peut-être que ce n’est que de la rhétorique, loin de là. C’est d’une importance cruciale.

Donc, si vous êtes écrivain, vous pouvez penser que vous devez être publié avant de pouvoir croire en vos capacités. Vous vous trompez.

Si vous voulez créer votre entreprise, vous pouvez penser que vous devez gagner un certain montant d’argent pour avoir l’impression de savoir ce que vous faites. Vous vous trompez. Adoptez l’attitude d’un chef d’entreprise, croyez en vous et le reste suivra. Tout simplement.

Si j’échoue une fois, cela ne me dit rien de «moi». Cela me dit que cette fois ça n’a pas marché.

Maintenant que vous savez que vous avez toute la certitude dont vous aurez besoin dans vos capacités, utilisez ces connaissances pour puiser plus facilement en vous.

Calculez vos indemintés kilométriques avec votre propre agenda en ligne

Leadership intrinsèque ou extrinsèque ?

Comment ? Où trouver cette attitude de leader, la confiance en soi propre au chef d’entreprise, au dirigeant ?

Vous allez apprendre à choisir entre celle intrinsèque et celle extrinsèque.

La première signifie que vous prenez le contrôle de votre niveau de confiance. Vous vous approchez du leader qui sommeil en vous, elle vient de VOUS.

La seconde que vous transmettez ce niveau à d’autres personnes pour validation. Elle vient de votre interlocuteur, quel qu’il soit. Cela ne me semble pas très raisonnable.

Voici quelques méthodes pour construire votre leadership intrinsèque :

  • Vous pouvez utiliser l’approche Fake It Till You Make It (parfois appelée le cadre faites comme si). Les dernières recherches sur le cerveau ont prouvé hors de tout doute que les recherches récentes sur le cerveau accéléraient la capacité d’apprentissage de tous.
  • Recherchez des exemples de situations où vous avez démontré votre leadership. Essayez de reproduire vos processus de pensée et vos comportements.
  • Élaborez des réponses conditionnées (souvent appelées “ancres”) pour vous aider à booster votre attitude de leader, instantanément.
  • Changez votre façon de penser en ce qui concerne la confiance. Ne la considérez plus comme étant réservée aux plus performants, mais comme une ressource que vous avez en abondance.
  • Oh, et bien sûr, travaillez sur vos compétences, surtout si elles sont objectives et faciles à mesurer. Ceci vous aidera à augmenter votre leadership et redevenir comme l’homme des cavernes un chef d’entreprise.

Et vous allez créer par magie ce qui existe déjà en vous.

Mary Poppins

Retour haut de page