Gestion d'indemnité kilométrique

Olivier, formateur, et sa gestion d’indemnité kilométrique

On a longuement discuté avec Olivier, un des clients de notre solution de gestion indemnité kilométrique. Olivier est formateur et consultant à Montpellier et son choix d’IZIKA nous a intéressé car les raisons sont assez originales…

Sa spécialité : la génération de leads pour les  TPE et auto entrepreneurs. Après 5 ans de pratique en salariat dans un grand groupe, il s’est lancé à son compte et fait un premier bilan de ses premières années d’indépendant.

Olivier, qu’est ce que la “génération de Leads” ?

Un lead est un contact avec un prospect sur internet. C’est à dire qu’on va chercher à attirer les internautes dont le profil correspond aux besoins de notre client vers son site internet et ses profils sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest, Instagram, etc.). Générer des leads revient à faire venir des personnes qualifiées à soi.

Quelle est votre offre de service ?

Je propose des formations pour les chefs d’entreprises qui veulent développer leur présence et leur visibilité sur internet. Ces formations permettent de définir une stratégie, de choisir les bons canaux, les bons messages, les bons clients, comment à la fois les faire venir chez vous et leur donner envie de revenir jusqu’à ce que l’affaire soit validée sur le plan commercial. Je pense qu’on doit tisser des liens sur internet, que cette démarche s’inscrit dans le temps et qu’elle se compose à la fois de choses automatisées (sur lesquelles on passera beaucoup de temps en préparation et en optimisation continue) et de choses spontanées, à la demande, en fonction des interactions avec les clients.

Comment voyez vous la profession de formateur ?

Ici, à Montpellier et ses environs, il y a pléthore de formateurs et de consultants. Pour la simple raison que certaines régions offrent peu de postes salariés de cadres et que la meilleure façon de faire ce dont on rêve, si on ne le trouve pas dans l’offre existante, c’est de créer son entreprise et son job.

Le souci, c’est que beaucoup de ces intervenants n’ont pas le niveau de faire eux-mêmes ce qu’ils préconisent. Par exemple, je connais des formateurs en immobilier qui sont incapables de vendre un appartement. Je connais aussi des formateurs en “acquisition clients” qui ne parviennent pas à trouver des clients pour eux-mêmes.

Certes, entre former et faire, il y a une différence, mais cette situation est préoccupante. Par exemple, il y a tout un écosystème de consultants qui grenouillent autour de la French Tech et qui vendent leurs prestations aux dirigeants de startups qui viennent de lever des fonds privés (mais aussi des bourses publiques, note de la rédaction)…

Calculez vos indemintés kilométriques avec votre propre agenda en ligne


OK, comment choisir un bon formateur alors ?

Il faut demander à ses clients. Lui demander des références et téléphoner à ses anciens clients. Si c’est une formation réseaux sociaux, la bonne idée peut être aussi d’aller voir ce que ses clients ont fait (ou pas) suite à la formation… Bref, je pense qu’il faut toujours vérifier ce que disent et proposent les consultants et les formateurs, aussi bien indépendants que ceux des grands groupes.

Je pense aussi qu’un bon formateur doit être capable de vous proposer une mission de consultant, c’est à dire de maîtriser le “faire” autant que l’enseignement. Attention, le “faire” doit s’entendre comme un “co-faire” avec son client, parce que la maîtrise des métiers ne va pas de soi.

 

Et comment choisir entre un consultant et un formateur pour une mission de lead generation ?

Il faut voir l’objectif précis et les moyens (temps et argent) alloués. Si on veut une solution plus économique, la formation s’y prête bien car elle vous permet d’acquérir en quelques jours suffisamment de compétences pour avancer par vous même.

Si les objectifs et le budget sont plus élevés, vous pourrez gagner beaucoup de temps (et d’argent ?) en passant par un consultant. Il connait les outils, il ira beaucoup plus vite que vous pour tout mettre en place. Ensuite, rien n’interdit de suivre une formation pour maîtriser la création de contenus.

 

Comment avez-vous découvert IZIKA (gestion d’indemnité kilométrique totalement automatique) ?

C’est un ami qui m’en a parlé, apparemment vous avez un gros capital sympathie ! Par contre, vous pourriez bien revoir votre com… (il a raison).

 

Qu’est-ce qui vous a donné envie de tester IZIKA ?

La gratuité et le témoignage de cet ami qui est agent d’assurances. Je me déplace pas mal au quotidien et je trouve votre logiciel très sympa. J’aime bien aussi le côté “bien être” associé à la compta, c’est gonflé mais je valide !

Ensuite, j’ai pris la version payante une fois que j’ai vu que tout marchait bien comme je voulais.

 

En quoi IZIKA a changé votre vie ?

En rien, c’est un logiciel de gestion des frais kilométriques, faut pas exagérer ! Mais je gagne environ 3h par mois, donc ça vaut largement son prix ! Mais la raison principale pour laquelle je passe par IZIKA pour mes IK, c’est que j’aime les façons intelligentes de se débarrasser des corvées. Et je crois dur comme fer qu’il faut se dédier corps et âme à son cœur de métier, que tout le reste est un prétexte pour ne pas travailler à ce qu’on a choisi de faire.

tout le reste est un prétexte pour ne pas travailler à ce qu’on a choisi de faire.

J’adore ce client !!!! (NDLR)

Merci pour ces précisions, on vous souhaite tout le meilleur pour la suite ! 

Calculez vos indemintés kilométriques avec votre propre agenda en ligne

Retour haut de page