frais professionnels remboursement

Frais professionnels : les remboursements qui ne passent pas

Tous les indépendants ont le droit au remboursement de frais professionnels liés à leur mission au sein de leur entreprise.

Quels sont les frais professionnels que l'entreprise peut rembourser ? Cliquez pour tweeter

En effet, déduire ces dépenses, comme les frais kilométriques de leur bénéfice imposable est une solution pour payer moins d’impôts.

Non, je vous arrête tout de suite ! Les remboursements de vos frais professionnels par votre entreprise n’effaceront pas votre ardoise auprès de l’administration fiscale. Si, si, ne mentez pas ! Je vous ai vu frotter vos mains à l’idée de passer toutes vos dépenses farfelues en frais professionnels…

Parce que chez Izika nous vous aimons bien, nous allons vous aider à éviter le redressement fiscal par ces quelques conseils.

Nous allons détailler ensemble quels sont les frais professionnels que l’entreprise peut rembourser.

Les remboursements de vos frais de repas 5 étoiles

Première déception : vous pensiez vous offrir un restaurant 5 étoiles aux frais de votre entreprise ? C’est non !

A moins que vous ne connaissiez personnellement le chef étoilé et qu’il accepte de vous faire une note qui ne dépasse pas 18,80 € ! Dans ce cas, merci de penser à nous en faire profiter la prochaine fois.

Dans la triste vie de l’administration fiscale française, les frais de repas peuvent être remboursés à hauteur :

  • de 6,60 € si vous mangez sur votre lieu de travail ;
  • 9,20 € si vous ne pouvez rentrer chez vous ou manger sur votre lieu de travail ;
  • 18,80 € si votre déplacement professionnel vous contraint à manger au restaurant.

Par contre si vous êtes deux, la limite devient celle du raisonnable, mieux vaut offrir un bon restaurant pour être sûr d’en profiter !

Calculez vos indemintés kilométriques avec votre propre agenda en ligne


Les remboursements de vos déplacements et hébergement pour votre week-end au bord de la mer

Vous aviez prévu de greffer à un déplacement professionnel un week-end en famille dans un cadre paradisiaque ? C’est une bonne idée et une juste compensation pour cette longue semaine de séparation avec vos proches.

Oui, mais… non.

Les remboursements de vos frais professionnels s’arrêtent à vos obligations professionnelles. Cliquez pour tweeter

Et prolonger une semaine de déplacement dans les Calanques marseillaises n’en fait pas partie.

Votre entreprise vous remboursera donc les nuits passées dans l’hôtel « Classe éco » du quartier d’affaires… Ceci dans la limite de 50 € par jour pour votre logement et votre nourriture en France métropolitaine hors Paris et sa couronne. De même, vous recevrez des indemnités kilométriques pour votre trajet, soit en réel, soit au forfait, en tenant compte des barèmes édités par les Impôts.

Si votre expert-comptable semble avoir oublié ce remboursement, n’hésitez pas à lui rappeler gentiment que c’est une obligation légale. Si vous le sentez tendu lundi matin à la machine à café, pourquoi ne pas faire preuve de créativité en lui imprimant votre demande dans un Fortune Cookie !

Pas de remboursement pour vos PV de stationnement et d’excès de vitesse

Parce que vous étiez pressé de rentrer chez vous après cet agréable week-end à Marseille, vous avez piqué une petite pointe de vitesse sur l’autoroute. Pas de chance, vous n’avez pas évité le radar fraîchement installé. Ne rêvez pas, la note sera salée, et personne ne la paiera pour vous !

Les sanctions pénales et financières ne font évidemment pas partie de vos frais professionnels. Vous en êtes le seul redevable. C’est ce qui s’appelle « assumer ses erreurs »…

Les frais de votre tailleur/costume

Bien sûr, comme nous tous, vous aimez être élégant jusqu’au bout des ongles. Certes, quoi de plus classe pour assurer sa réputation professionnelle qu’un magnifique costume 3 pièces ou un tailleur siglé ?

Malheureusement pour vous, l’administration fiscale n’a que faire de votre standing vestimentaire. Que vous alliez vous habiller sur le marché ou dans les grands magasins parisiens ne change rien à l’affaire. De toute façon, seules les tenues vestimentaires spécifiques à votre profession sont soumises à remboursement ou déduction fiscale. On parle donc des vêtements que vous ne pouvez porter en dehors de votre travail.

Il est plutôt rare d'enfiler sa robe d’avocat, son bleu de travail ou ses chaussures de sécurité pour sortir le samedi soir. Cliquez pour tweeter

C’est pour cela que l’administration accepte de déduire ces tenues.

La bonne nouvelle, c’est que si vous investissez dans un costume-cravate de luxe, vous pourrez le porter au mariage de votre sœur sans que l’on ne vienne vous le reprocher !

Les cadeaux clients dispendieux ne sont pas remboursés!

La concurrence est rude dans votre secteur. Vous vous collez donc une pression d’enfer pour faire venir de nouveaux prospects.

Vous avez mis le paquet en promettant monts et merveilles à vos potentiels clients. Pire, vous avez poussé le vice jusqu’à leur offrir quelques petits cadeaux pour les motiver. En définitive, vous avez réussi votre coup : votre expert-comptable vous félicite et votre chiffre d’affaires sent bon le papier vert.

Par contre, ne venez pas réclamer le remboursement de ces « cadeaux clients » hors de prix, là aussi les montants sont plafonnés. Vous risquez de faire l’objet d’une…

irrecevabilité donc ça part en Compte Courant d'Associé, la réponse magique des Experts-comptables chafouins ! Cliquez pour tweeter

Bref, vous l’avez compris : pour déterminer les frais professionnels que l’entreprise peut rembourser, vous devez pouvoir les justifier du point de vue de votre activité et rester raisonnable dans les montants. L’administration n’appréciera pas que vous lui déclariez des frais exorbitants ou incohérents et peut vous demander les justificatifs des 3 dernières années.

Retour haut de page