Démarrer en franchise ou en indépendant ?

Démarrer en franchise, solution de facilité ?

Si vous créez une activité, démarrer en franchise vous permet de gagner du temps. C’est indéniable : toute franchise digne de ce nom a essuyé les plâtres, a testé et retesté son concept, a créé un puis deux puis trente business plans…

Vous allez bénéficier de son expérience. Vous allez bénéficier de son savoir, de son expertise sur votre domaine d’activité.

Vous allez aussi et c’est capital, éviter les FBI (fausses bonnes idées) qui auront déjà été testées et écartées. Vous n’êtes pas un expert en marketing, en juridique, en comptabilité, en gestion ? Pas de problème, votre franchisé a déjà testé, a raffiné son produit (la franchise) pour que vous n’ayez plus qu’à la faire tourner, avec un beau logo, un beau site web, une notoriété, des process et un cadre juridique.

Vous aurez aussi (enfin ce serait la moindre des choses) avoir de votre franchiseur un business waterfall, autrement dit un plan d’affaires à l’envers qui vous permet d’enchaîner vos “points de passages” (les KPI de nos chères startups).

Voici un exemple de Waterfall pour un mandataire en immobilier d’un réseau tel que IAD France ou Capifrance (ou plein d’autres)

Conclusion : bien qu’approximatif, ce business plan permet de mesurer qu’avec 200 K€ de ventes mensuelles à un taux moyen de 5% d’honoraires, le net perçu sera de l’ordre de 3000 € nets si le réseau distribue en moyenne 80% des honoraires sur un CA annuel de 120 K€.

les frais mensuels estimés sont de 720 Euros répartis comme suit :

  • 300 € d’indemnités kilométriques
  • 300 € de pack publicités+formations+infrastructure
  • 70 € de téléphonie, box internet, timbres…
  • 50 € d’amortissement des immobilisations.

On obtient donc un net de l’ordre de 31% du CA Agence TTC (3152 € pour 10 000 € TTC).

Attention, tout  cela part du principe que le franchiseur est honnête (souvent), impliqué (parfois) et compétent.

Calculez vos indemintés kilométriques avec votre propre agenda en ligne



Créer une entreprise comme indépendant, la rentabilité maximale ?

L’énorme avantage de se passer de franchise, c’est la rentabilité ! Personne pour prétendre à un pack mensuel, personne pour retenir un pourcentage des honoraires d’agence…

Personne non plus pour vous imposer un logiciel de gestion imprévisible ou un CRM indolent (coucou les anciens de Capi).

Personne pour vous imposer un logo ou une charte graphique que vous n’auriez pas choisis…

Par contre, tout cela ce sera à vous de le faire, à vous de créer un logo (payez un graphiste ça sera mieux), un nom, une carte T,

un siège social, un cadre juridique, etc. ad nauseam.

Voici pour les plus expérimentés qui sont encore là, un tableau encore plus approximatif car les dépenses sont très peu prévisibles…

Les amortissements sont plus importants (payer l’avocat, le graphiste, etc.) de même que les publicités (pas de négociation avec les grands sites internet pour les petits acteurs du marché) et le local professionnel.

Même en ayant gonflé les frais professionnels et les amortissements du fait de la structure d’indépendant, la rentabilité demeure meilleure de près de 10% sur un indépendant.

Alors, démarrer en franchise ou en indépendant ?

C’est finalement plus une question de goût que de rentabilité. Quand démarrer seul est aujourd’hui synonyme de difficultés très importantes dans l’immobilier, être indépendant quand on a de la bouteille peut avoir du sens. C’est aussi vrai pour tous ceux qui ont une idée nouvelle (indice : dans l’immobilier, presque tout ce qui a l’apparence de la nouveauté c’est du marketing).

Cependant, ce qui n’est pas dit ci-dessus, c’est que le temps c’est de l’argent, et qu’à démarrer une activité immobilière en indépendant, la rentabilité est plombée par le temps passé à gérer tout ce qui devrait l’être par le franchiseur. Et ce temps est pris sur ce qui rapporte : les visites clients, la prospection, la vente. Alors, faut il démarrer en franchise ?

Dernier point, pour vraiment avancer dans ce métier, il faut finir par se mettre en statut indépendant, car c’est seulement ainsi qu’on pourra ouvrir des agences immobilières, embaucher et faire travailler les autres à sa place, ce qui est la définition du véritable entrepreneur.

Calculez vos indemintés kilométriques avec votre propre agenda en ligne


Retour haut de page